Informations


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 7 février 2022

LE GENOCIDE TZIGANE

 
mardi 14 décembre 2021

UNE JOURNEE CONSACREE A NORBERT ELIAS

Ci-joint le programme de la journée "Norbert Elias, un penseur à redécouvrir", qui aura lieu le 14 janvier à l’Institut historique allemand (8, rue de Parc-Royal à Paris) à l’occasion de la sortie prochaine du dossier consacré à Elias dans le n° 88 de la revue Cités
Norbert Elias, un penseur à redécouvrir.Bien que sa publication ait été entamée à la fin des années 1930, l’œuvre de Norbert Elias n’a commencé d’être véritablement connue et diffusée que dans les années 1970. Deux générations se sont donc (...)

mercredi 9 juin 2021

Université d’été 2021

LES EXILS
Du 7 au 9 juillet 2021
UNIVERSITE D’ETE D’ARES
ASSOCIATION POUR LA RECHERCHE ET L’ENSEIGNEMENT DE LA SHOAH
Amphithéâtre Antonin Arthaud
Hôpital de la Conception Pole psychiatrique (entrée parking) 147 bd Baille 13005
Mercredi 7 juillet
Sous la Présidence de Madame Céline Borel Inspecteur pédagogique régional d’histoire géographie
9H30 Introduction par Renée Dray-Bensousan, présidente d’ARES.
10H - 11H 30 Terezin, l’imposture nazie Film de Chochana Bokhobza suivi d’un (...)

mercredi 3 mars 2021

POURQUOI ENSEIGNER LA SHOAH

UNE NOUVELLE FORMATION A NE PAS RATER
LE 11 MARS 2021 A 18 h
POURQUOI ENSEIGNER LA SHOAH
par Bernard MOSSE directeur pédagogique du Mémorial des Milles

mardi 26 janvier 2021
par  Renée Dray-Bensousan

Nouvelle Formation le 9 fevrier 2021

Un nouveau projet : Une formation à destination des enseignants
Pourquoi enseigner la Shoah ?
Les génocides peuvent-ils être utiles et utilisables pour éduquer à la
citoyenneté, au mieux vivre ensemble et à l’Humain ?
I-Eduquer à la citoyenneté
La notion d’éducation à la citoyenneté se situe au cœur d’un paysage notionnel complexe, entre science politique, sociologie et didactique disciplinaire pour l’enseignant. Finalité proclamée des systèmes éducatifs, la formation des citoyens et des (...)

dimanche 20 décembre 2020

Le musée des réfugiés juifs de Shanghai s’est agrandi

Près de 20.000 Juifs ont débarqué dans les années 1930-1940 dans le port de Shanghai, à l’Est de la Chine, devenu l’ultime refuge face aux persécutions contre les juifs en Europe. Alors que la Chine célèbre chaque année sa victoire de la guerre de 1937-1945 contre le Japon, des commémorations ont prit corps à Shanghai, afin de rappeler la contribution de la ville dans la protection des Juifs européens.
« Shanghai est la seule ville où les étrangers pouvaient entrer sans visa, et même sans passeport. La (...)

dimanche 20 décembre 2020

Rio inaugure le mémorial de l’Holocauste qui a...

Rio inaugure le mémorial de l’Holocauste qui a une tour de 22 mètres de haut
Rio de Janeiro a inauguré un mémorial de l’Holocauste qui comprend une tour de 72 pieds (22 m) de haut et surplombe le mont Sugarloaf, l’un des monuments les plus célèbres d’Amérique du Sud.
Plusieurs responsables gouvernementaux et représentants communautaires juifs ont assisté dimanche à une cérémonie d’inauguration dans la deuxième plus grande ville du Brésil. Le secrétaire à la communication du Brésil, Fabio Wajngarten, qui (...)

mardi 3 novembre 2020
par  Renée Dray-Bensousan

Jean Jaurès. Lettre aux instituteurs et aux institutrices (1888)

Cette lettre a été lue aux élève a la rentree des vacances de Toussaint en hommage à Samuel Paty
"Vous tenez en vos mains l’intelligence et l’âme des enfants ; vous êtes responsables de la patrie. Les enfants qui vous sont confiés n’auront pas seulement à écrire et à déchiffrer une lettre, à lire une enseigne au coin d’une rue, à faire une addition et une multiplication. Ils sont Français et ils doivent connaître la France, sa géographie et son histoire : son corps et son âme. Ils seront citoyens et ils (...)

vendredi 2 octobre 2020

La mairie de Marseille condamnée à restituer un tableau de Derain

La mairie de Marseille condamnée à restituer un tableau de Derain
Il est exposé au musée Cantini. La Ville de Marseille vient d’être condamnée par la cour d’appel de Paris à restituer Pinède, Cassis, tableau du fauviste André Derain. L’oeuvre revient de fait à la famille de René Gimpel, un galeriste juif qui avait été contraint de le vendre entre 1940 e1942. Arrêté puis libéré à cette période, René Gimpel s’était engagé dans la Résistance et avait dû vendre l’oeuvre ainsi que deux autres du même peintre pour (...)